1304_SER
Foyer du servan

Lausanne - concours 2014
MO: Fondation Bellet
Collaborateurs: T. Giorgis, F. Bravard,
V. Todorova, S. Schepisi
1er rang - 1er prix

Un soin particulier a été porté à l’intégration de ce projet dans le contexte environnant du quartier Sous-Gare. Le volume du nouveau foyer est articulé et génère des façades de hauteur et de longueur similaires aux autres maisons de cet ensemble urbain. Le caractère résidentiel et domestique des maisons voisines est aussi repris pour le foyer afin de construire un lieu confortable, familier et rassurant à l’image d’une grande maison urbaine ‘’comme les autres’’. Les trois corps du volume trouvent une position précise par rapport au contexte urbanistique. Côté ouest, le projet reprend la caractéristique d’une implantation en retrait et permet de terminer le mur parcellaire et de définir un patio-jardin entre la maison et la rue. Côté est, le volume s’avance en front de rue et continue l’alignement des volumes existants. Côté sud, un troisième corps bâti s’avance en direction de la cour face au dégagement existant à côté de la garderie. Le volume présente plusieurs orientations. Les façades se déroulent autour du volume de manière unitaire et continue. Les différents espaces extérieurs générés par la forme articulée ont chacun une fonction spécifique et des accès indépendants associés. L’accès au foyer se fait depuis l’angle sur le carrefour. L’entrée est définie par un retrait dans le volume reprenant et terminant le mur existant longeant le Chemin Eugène Grasset. Le projet se caractérise par une architecture fluide et fonctionnelle. Une division verticale est proposée afin de différencier les fonctions ‘’privées’’ de l’habitat et les fonctions ‘’publiques’’ des parties communes. Ces dernières occupent le rez inférieur et le rez-supérieur. Alors que les unités de vie, l’appartement et les studios sont situés dans les étages. Un escalier central, éclairé zénithalement, est situé au carrefour des parcours et permet des déplacements fluides en étoile vers les différents accès et génère de courts espaces de distribution. Les trois unités de vies sont organisées comme des appartements en duplex. Les huit chambres de chaque unité sont regroupées autour d’un hall domestique en double hauteur très lumineux permettant de relier les espaces jour (séjour, salle à manger, local polyvalent, … ) et les espaces nuit. Une grande pièce à vivre réunit le séjour et la salle à manger et bénéficie de trois orientations et de prolongements extérieurs (terrasse, loggia). Toutes les chambres sont réunies au deuxième étage du foyer, et la chambre du veilleur occupe une position centrale facilitant sa mission.